Sourcier du monde PuitsIl peut s’agir d’une veine d’eau coulant dans une faille du terrain, d’une nappe phréatique, d’une poche d’eau dans une cavité. Mais un simple « ressuyage » d’eau de pluie n’est pas considéré comme une « source ».

Qu’est ce qu’un sourcier ?

Un sourcier respectant nos critères est capable d’indiquer l’emplacement exact où il faut faire le puits ou le forage, la profondeur approximative et le débit approximatif.

Il doit également pouvoir détecter les veines d’eau salées ou polluées.

Comme pour toute activité humaine, le sourcier a ses limites et, même très expérimenté, il n’est pas infaillible et le risque zéro n’existe pas.

Il faut savoir qu’une erreur peut intervenir dans 10 à 20 % des cas.